Au revoir Pluzz, bonjour france.tv

Depuis le 9 mai 2017 la plateforme Pluzz de France Télévisions n’existe plus, remplacée par france.tv. Le nouveau site regroupe tous les médias vidéo du groupe : replays, directs, extraits etc. qui étaient jusqu’à cette date sur des sites spécifiques comme Pluzz VAD pour les vidéos à la demande.

Cette plateforme réunit les 6 chaînes du groupe France Télévisions :

  • France 2 / France 3 / France 4 / France 5 / France Ô / Franceinfo

Les sites de chaque chaîne sont maintenant fermés, la révolution numérique de France Télévisons est (enfin) en marche.
France.tv permet le replay 30 minutes après la fin de diffusion du programme contre 4h pour l’ancienne plateforme Pluzz. Dans les prochains mois le groupe souhaite également proposer la gestion du direct, l’utilisateur pourra commencer au début un programme en cours de diffusion.

L’ergonomie du site a été complétement repensée. Le but de France Télévisions est de proposer une interface à la Netflix et comme les box TV.

A la fin de l’été (septembre environ) france.tv proposera également les autres plateformes thématiques du groupe comme Zouzous, Ludo, francetvsport mais ces sites continueront d’exister par eux-mêmes. En ce moment Roland Garros est donc toujours sur le site sport.francetvinfo.fr

Créer un compte permettra à la plateforme de proposer des contenus personnalisés, basés sur vos goûts et préférences ainsi que le suivi d’écran (débuter le programme sur une télé et continuer sur un smartphone ou tablette). Un code couleur est utilisé pour les programmes payants et les programmes gratuits afin de guider l’utilisateur.

Le groupe de Delphine Ernotte propose également la SVOD.  SVOD pour « subscription video on demand », littéralement vidéo à la demande par abonnement. France Télévisions veut donc créer une sorte de Netflix à la française. A noter que ce service de SVOD se centrera sur les productions françaises et européennes, principalement des séries, des documentaires, de l’animation plutôt que des films de cinéma très chers concernant les droits d’achats.